Le jour où….

Il y a 2 ans et 9 mois, je découvrais que tu étais là.

J’avais un doute, un retard.

Je retardai le moment de confirmer ta présence.

Je ne pensai vraiment pas que c’était possible, pas juste 1 fois.

Et pourtant, ce 10 septembre 2016, je faisais un test de grossesse et la réponse s’afficha rapidement.

POSITIF

J’ai fondu en larme et la panique m’envahit.

Je suis sortie des toilettes et j’ai annoncé à chéri.

On était abasourdi de la nouvelle.

Pas maintenant, ce n’était pas le bon moment, ce n’était pas prévu.

Ton frère n’avait que 14 mois, je venais de reprendre mon travail à 100%.

Papa ne voulait pas de troisième, en tout cas, pas tout de suite.

Une seule fois à suffit pour que tu viennes te loger.

J’étais entrain de changer de méthode de contraception. Je voulais une méthode naturelle, plus d’hormones ou de corps étranger.

Mais le destin a fait que tu arrives.

Pendant, la plus longue semaine de ma vie, j’ai dû réfléchir.

Réfléchir si on envisageait de ne pas te garder.

Je ne dormais plus, je ne mangeais plus et je faisais que de pleurer.

Je ne pouvais en parler à personne pour ne pas être jugé.

Te garder ne risquait pas de rater pleins de choses avec ton frère ?

Et est-ce que j’aurais pu vivre avec ce poids de ne pas t’avoir gardé ?

Beaucoup de questions qui n’avaient pas de réponses.

Peser le pour et le contre.

Changer de voiture ?

Financièrement est-ce possible ?

Des questions matériels qui n’avaient pas de poids contre se dire  » Je vais te faire passer »

Je ne pouvais pas faire ça.

Je ne pouvais pas te donner la mort au lieu de la vie.

Je ne pouvais pas imaginer ma vie après.

Je ne pouvais pas avoir ce poids sur la conscience.

Je n’avais pas de raison valable pour faire ça.

CHÉRI, lui m’a laissé prendre la décision finale.

Peu importe ma décision, il sera là pour me soutenir.

A croire, qu’il se voyait déjà avec un petit dernier.

En tout cas, une chose est sûr.

Cette semaine m’a permise de savoir UNE CHOSE.

JE T’AIMAIS DÉJÀ TRÈS FORT MON BEBOU.

MON PETIT BOULET DE CANON.

10 commentaires sur “Le jour où….

  1. C’est un bel article dis donc =) Moi aussi je ne savais si je gardais bébé2 car s’était risqué pour notre santé à tous les deux. Alors je comprends ces sentiments, de peur d’être jugée, de doute, les questions…
    Mais aujourd’hui on a le plus beau cadeau du monde nan ?

    Aimé par 1 personne

Répondre à MimiCuisine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s